Rester créatif à tout âge, rester citoyen malgré la maladie d’Alzheimer.


Le 4 octobre 2016, l'initiative d’ATELIER PHOTOGRAPHIQUE - Unité – Cognitivo – Comportementale du CSSR Le Cousson a reçu le grand prix de la Fondation de France, d’une valeur de 3800 €.

Le Cousson a été un des 6 lauréats du concours semaine Bleue 2016 du 3 au 9 octobre dernier, acteurs avec Madame Maria-Giovanna DUCATO neuropsychologue de cette démarche. L’aboutissement d’un travail collectif entre la vie du dedans et celle du dehors.

exposition_coussonprix_fondation-de-francefondation-de-france 

Le Centre de Soins de Suite et de Réadaptation « Le Cousson » UGECAM PACA-CORSE de Digne-les-Bains a organisé, en partenariat avec l’école d’art intercommunale (IDBL), un atelier de photographie.
Dotés d’appareils photographiques numériques, les patients ont réalisé des clichés qui ont fait l’objet de plusieurs séances d’analyse et échange ludique entre les patients et les élèves de l’école d’art. Une exposition ouverte au public a clôturé cette belle et enrichissante expérience. Le vernissage a eu lieu le 23 juin 2016 et l’exposition a pu visitée jusqu’en novembre 2016. L’expérience a fait l’objet de 2 articles dans la presse locale. Une manifestation clôturera l’exposition le 23 novembre prochain.

Public concerné et genèse du projet
Dans le cadre du plan Alzheimer 2008/2012, le centre de soins de suite et réadaptation « Le Cousson » a ouvert en 2013 une Unité Cognitivo-Comportementale (U. C. C) accueillant des personnes âgées atteintes des pathologies neurodégénératives avec des troubles du comportement.
Deux principaux objectifs de soins guident l’accompagnement mené dans notre U.C.C. :
  réguler les symptômes comportementaux et psychologiques de la démence (SCPD)
  maintenir les compétences préservées des patients pour conserver le plus longtemps possible leur autonomie (cognitive, sociale et fonctionnelle).

Les patients accueillis viennent principalement du domicile afin de permettre à l’aidant naturel de prendre un moment de répit et permettre un retour dans des meilleures conditions.
La direction du centre de soins de suite et réadaptation « Le Cousson » et son équipe pluridisciplinaire sont convaincues de l’importance de déstigmatiser les personnes atteintes de maladies neurodégénératives pour leur rendre toute la dignité d’être humain et de citoyens. Cela implique la possibilité de continuer à participer à la vie sociale et culturelle de la cité. Nous avons voulu mettre l’accent sur le droit d’accès à l’art pour les patients atteints de maladies neurodégénératives. En effet, nous avons l’intime certitude que les personnes touchées par les maladies neurodégénératives puissent encore juger de la valeur esthétique qui est propre au travail artistique. Le but d’une œuvre d’art est avant tout de faire surgir des émotions en celui qui la regarde. Même à un stade très avancé de la maladie, ces patients conservent leurs facultés à exprimer (verbalement ou non verbalement) et à comprendre les émotions.
L’école d’art intercommunale de Digne (idbl) a tout de suite adhéré à l’idée de réaliser un projet dans lequel ses élèves et nos patients Alzheimer travailleraient en stricte collaboration. Dans ce contexte, nous avons prévu de mettre en place un atelier de réalisation photographique qui soit accessible à notre public. Cinq rencontres entre les patients de l’UCC, leurs accompagnateurs, les élèves adultes de l’atelier photographique de l’école d’art intercommunale de Digne et leur enseignant ont été planifiées d’avril à juin. L’atelier se posait comme objectif final la réalisation d’un corpus d’images photographiques qui a été exposé le 23 Juin au Centre de soins de suite et de réadaptation Le Cousson.
Objectifs
Les objectifs de notre atelier sont triples :
1) Esthétique : créer des photos d’une certaine valeur esthétique
2) Stimulation cognitive et de l’autonomie : stimuler les fonctions perceptives, l’attention, la concentration, la planification d’une tâche créatrice (fonctions exécutives), la mémoire biographique et sémantique. Favoriser l’expression verbale et non verbale de son monde intérieur (langage).
3) Psychothérapeutique : Stimuler le sentiment de citoyenneté : sentiment d’appartenance à un groupe ou chacun apporte aux autres et à la collectivité. Au travers d’une activité créative et d’un produit valorisé socialement, améliorer l’humeur du patient et ses relations avec les autres.

Nous espérons qu’à la suite de cet atelier un partenariat puisse être mis en place entre l’école d’art et le centre de soins de suite et réadaptation « Le Cousson » afin de pérenniser ce genre d’action.

 

La Fondation de France partenaire de la Semaine Bleue :
Changer le regard porté sur les seniors, mettre en valeur leur participation à la vie sociale, c’est l’objectif de la Semaine Bleue. C’est aussi depuis 1969, le sens des actions menées par la Fondation de France en faveur des plus âgés.
C’est dans cet esprit qu’elle reconduit son partenariat avec la Semaine Bleue et réaffirme son engagement pour une société de tous les âges.
Le programme de la Fondation de France pour les personnes âgées :
• Permettre aux personnes de vivre à leur domicile le plus longtemps possible
• Promouvoir le respect des droits fondamentaux des personnes
• Valoriser la participation des personnes âgées à la vie citoyenne dans leur quartier, dans leur village